Le 14 novembre 2017, mon airbag m’a sauvé le dos et peut-être la vie. Je rentre chez moi, fatigué, et surement pas assez attentif. Je double une file de voitures arrêtées sur le côté droit. A ma droite, une voiture sort d’un parking. Je ne la vois pas et la heurte de plein fouet sur l’aile avant gauche. Me voilà Superman volant dans les airs. Une dizaine de mètres plus loin je touche terre, probablement sur le dos. Je rebondis. Je m’arrête sur un trottoir. Miracle pas de choc à la tête. Je bouge les pieds, les jambes, les mains, la tête. Juste un gros mal de dos. Je me suis arrêté sur un poteau de signalisation. Mes reins ont tapé durement. Résultat rien de cassé, pas de perte de connaissance, un gros mal de dos mais je suis sur pied et vivant. Ce n’est que 2 jours après que je réalise ma chance. Merci l’airbag.

Laurent

Une Conception Hi-Tech

Le gilet Hi-Airbag Connect est contrôlé par un microprocesseur situé dans le bas du dos. Positionné pour être au plus près du centre de gravité, il assure en temps réèl, et une fois activé par l’intermédiaire de son clip, deux fonctions de contrôle des mouvements et donne l’ordre de déclenchement. Il y a tout d’abord la fonction gyroscopique, qui agit comme un capteur d’angle et qui détecte les positions anormales du corps. Puis il y a l’accéléromètre, capable, lui aussi en temps réél, de détecter les ruptures fortes de la vitesse. Recalculant à chaque instant les informations qu’il reçoit pour déterminer l’environnement du pilote, la combinaison des seuils critiques provoque l’impulsion nécessaire pour actionner le système de déclenchement du gilet airbag.

Un gilet homologué CE et EPI

Conçu dans un textile résistant à l’abrasion, le gilet Hi-Airbag Connect est équipé d’une fermeture par zip et de trois clips pour assurer un positionnement parfait. Facile et rapide à ajuster, il bénéficie aussi d’un déclenchement ultra rapide de 104 millisecondes qui garantit une protection optimale :

Détection du choc : 20ms
Temps de gonflage : 84ms (Test UTAC Montlhéry)
Sa conception lui permet de protéger toutes les zones exposées du corps: colonne vertébrale, reins, hanches, thorax, poumon, pancréas, abdomen, estomac, foie, cervicales. Fort de ses caractéristiques, il bénéficie de l’homologation CE et EPI, en tant qu’équipement de sécurité pour le pilote.